bilan des pertes

 

Sofia - Bulgarie

Sofia – Bulgarie

 

Et donc ce qui me vient à l’esprit, c’est plutôt un bilan des pertes que des profits. Je vois des choses qui doivent disparaître et je n’imagine rien d’autre à leur place. Par exemple, par quoi allons-nous remplacer le caractère totalement désintéressé de la vie ? Ces heures et ces jours passés sur une chaise à attendre, avec la conviction que la réalité se déroule indépendamment de nos actes et de nos efforts. Finalement, ce n’est rien d’autre que la noble attitude qu’il existe des choses plus grandes et plus importantes que nous.

Andrzej Stasiuk, Fado, Christian Bourgois éditeur, 2009

 

Author: Monsieur Doum

Share This Post On