l’histoire des sciences
Nov24

l’histoire des sciences

    On déroule souvent l’histoire des sciences comme un boulevard qui mènerait droit de l’ignorance à la vérité mais c’est faux. C’est un lacis de voies sans issue où la pensée se fourvoie et s’empêtre. Une compilation d’échecs lamentables et parfois rigolos. Patrick Deville, Peste & Choléra, Editions du Seuil 2012

Read More
jalousie
Nov23

jalousie

    Mais j’ai toujours été jalouse, aussi, toujours, -des sept princesses dansantes mortes. Elles peuvent se permettre d’être parfaites sans même lever le petit doigt, sans même affronter une seule minute d’existence, tandis que, coincée ici, sur terre, chaque jour, je dois faire des efforts, et chaque jour est une occasion de déchoir. Gillian Flynn, les apparences, éditions Sonatine, 2012...

Read More
l’appel de l’exotisme
Nov23

l’appel de l’exotisme

    On pouvait être las de voyager sans désirer rentrer chez soi; aussi émoussé soit l’appel de l’exotisme, ce n’est pas encore le goût de l’immobilité; il y a un mal plus lancinant que de rêver son retour, et c’est de n’être plus même porté par cette nostalgie.   Marcel Cohen, le grand paon-de-nuit, Gallimard, 2014  ...

Read More
l’approche de la mer
Nov22

l’approche de la mer

    Sur les plages où les coquilles, dissoutes, élèvent une fine poussière, l’arbre en est envahi, englouti. Ses pores se fermant, l’air lui manque ; il est étouffé, mais conserve la même forme et reste là, arbre de pierre, spectre d’arbre, ombre lugubre qui ne peut même disparaître, captive dans la mort même. Jules Michelet, La mer, Gallimard 1983  ...

Read More
la môme néant
Nov20

la môme néant

  Quoi qu’a dit ? – A dit rin. Quoi qu’a fait ? – A fait rin. A quoi qu’a pense ? – A pense à rin.   Pourquoi qu’a dit rin ? Pourquoi qu’a fait rin ? Pourquoi qu’a pense à rin ? – A’ xiste pas.   Jean Tardieu, Monsieur, Monsieur, Gallimard, 1957  ...

Read More
bilan des pertes
Nov19

bilan des pertes

    Et donc ce qui me vient à l’esprit, c’est plutôt un bilan des pertes que des profits. Je vois des choses qui doivent disparaître et je n’imagine rien d’autre à leur place. Par exemple, par quoi allons-nous remplacer le caractère totalement désintéressé de la vie ? Ces heures et ces jours passés sur une chaise à attendre, avec la conviction que la réalité se déroule indépendamment de nos actes et de nos efforts....

Read More