ici et là

extases

Posted by on 14 h 12 min in Ici ou là, Roman, Textes | Commentaires fermés sur extases

extases

    Il vécut dans ses bras des extases dont la nature lui parut sacrée et qu’il n’aurait jamais imaginé pouvoir renouveler aussi vite. (…) Elle l’explora de telle façon sur les draps rapidement souillés qu’il tenta d’abord de l’arrêter, mais pas tout à fait, puis plus du tout, avant de le lui redemander. Elle l’emmena dans la pénombre d’une pièce vers des lieux dont il ne soupçonnait que vaguement l’existence, et dans la sueur il se prélassa comme un pacha, un prince de la...

read more

gentleman

Posted by on 17 h 17 min in Textes | Commentaires fermés sur gentleman

gentleman

    – D’abord, ce n’est pas un voleur, répondit sérieusement Gauthier Ralph. – Comment, ce n’est pas un voleur, cet individu qui a soustrait cinquante-cinq mille livres en bank-notes (1 million 375 000 francs) ? – Non, répondit Gauthier Ralph. – C’est donc un industriel ? dit John Sullivan. – Le Morning Chronicle assure que c’est un gentleman.   Jules Verne, Le tour du monde en 80 jours, le livre de poche,...

read more

consolation

Posted by on 17 h 07 min in Ici ou là, Poésie | Commentaires fermés sur consolation

consolation

    Parlé au Dieu des Hôtes de la situation des Indiens d’Amérique, il a dit c’est seulement une question de temps, que, faible consolation peut-être, les esprits nous ont déjà presque noyés dans la laideur que nous sommes devenus, qu’il reste quelques clairières difficiles d’accès où des ours mi-humains dansent en cercles imparfaits.   Jim Harrison, L’eclipse de lune de Davenport et autres poèmes, la table ronde,...

read more

l’hypermarché

Posted by on 15 h 12 min in Essai, Ici ou là | Commentaires fermés sur l’hypermarché

l’hypermarché

  Ici, le soir d’un autre été, j’étais prise dans une file d’attente si longue qu’elle commençait entre les rayonnages de biscuits, loin d’une caisse devenue invisible. Les gens ne se parlaient pas, ils regardaient devant eux, cherchant à évaluer la vitesse de progression. Il faisait très chaud. M’est venue la question que je me pose des quantités de fois, la seule qui vaille : pourquoi on ne se révolte pas ? Pourquoi ne pas se venger de l’attente imposée par un hypermarché, qui réduit ses coûts...

read more

paysage

Posted by on 20 h 50 min in Essai, Ici ou là | Commentaires fermés sur paysage

paysage

  Nous commençons à fréquenter les paysages non plus seulement comme de purs décors consentants, propices ou non, mais comme de véritables machines à induire, très complexes et parfois inextricables. Ils nous conduisent au-delà de nous-mêmes et nous font connaître ce qui est en nous. Ils sont solidaires de nos fatalités. Ils vivent et meurent en nous et avec nous. Ainsi pouvez-vous fréquenter un paysage avant d’y être allé.   Edouard Glissant, la cohée du lamentin, Gallimard...

read more

clowneries

Posted by on 6 h 17 min in Là-bas, Roman | Commentaires fermés sur clowneries

clowneries

    Senderl : On dirait un cirque. Tu as déjà été au cirque ? Benjamin : Non, jamais. Senderl : Moi non plus. Il paraît qu’il y a des clowns. Benjamin : Des clowns ? Senderl : Oui, des clowns qui font des clowneries pour faire rire. Benjamin : Je n’ai pas envie de rire.   Gérard Wajcman, Le voyage de Benjamin, Editions Actes Sud, 2004

read more

temps

Posted by on 8 h 23 min in Autres, Là-bas, Non classé | Commentaires fermés sur temps

temps

    Temps : (nom masculin invariable) durée que l’on peut mesurer Dictionnaire Super Major, Larousse, 2010

read more

l’histoire des sciences

Posted by on 5 h 13 min in Ici ou là, Roman | Commentaires fermés sur l’histoire des sciences

l’histoire des sciences

    On déroule souvent l’histoire des sciences comme un boulevard qui mènerait droit de l’ignorance à la vérité mais c’est faux. C’est un lacis de voies sans issue où la pensée se fourvoie et s’empêtre. Une compilation d’échecs lamentables et parfois rigolos. Patrick Deville, Peste & Choléra, Editions du Seuil 2012

read more

jalousie

Posted by on 7 h 19 min in Ici ou là, Roman | Commentaires fermés sur jalousie

jalousie

    Mais j’ai toujours été jalouse, aussi, toujours, -des sept princesses dansantes mortes. Elles peuvent se permettre d’être parfaites sans même lever le petit doigt, sans même affronter une seule minute d’existence, tandis que, coincée ici, sur terre, chaque jour, je dois faire des efforts, et chaque jour est une occasion de déchoir. Gillian Flynn, les apparences, éditions Sonatine, 2012  

read more

l’appel de l’exotisme

Posted by on 1 h 50 min in Autres, Là-bas | Commentaires fermés sur l’appel de l’exotisme

l’appel de l’exotisme

    On pouvait être las de voyager sans désirer rentrer chez soi; aussi émoussé soit l’appel de l’exotisme, ce n’est pas encore le goût de l’immobilité; il y a un mal plus lancinant que de rêver son retour, et c’est de n’être plus même porté par cette nostalgie.   Marcel Cohen, le grand paon-de-nuit, Gallimard, 2014  ...

read more